Chargement...

Notre histoire

1993 : Création de la Fondation Macif

Fruit d’une réflexion menée par les représentants des sociétaires de la Macif, la Fondation Macif voit le jour en 1993. Ses cinq premières années d’activité seront immédiatement empreintes d’une finalité sociale et d’une envergure européenne.


C’est à la fin des années 80, qu’est envisagé pour la première fois, la création d’une fondation à la Macif. Pour son initiateur, « Il est normal qu’une part du résultat de la mutuelle, se situant à un niveau acceptable économiquement, soit consentie en faveur de grandes causes, nationales ou internationales. » L’idée fait son chemin et les représentants des sociétaires de la Macif décident de la création d’une fondation d’entreprise, lors du Congrès annuel qui les réunit en 1991.

La Fondation Macif voit le jour en avril 1993. Elle aura pour vocation de prolonger le dessein social de son fondateur, la Macif, entreprise mutualiste, en promouvant une solidarité active et concrète entre les Hommes et l’appui à des initiatives favorisant l'accès à l'autonomie, la responsabilité, la connaissance, la citoyenneté des personnes, tant en France qu'en Europe.

La Fondation Macif s’implique notamment dans la création d’un Pôle Européen des Fondations de l'économie sociale (PEFONDES) avec quatre autres fondations : Agruppacio Mutua (Espagne), Cesar (Italie), Maif (France) et P&V (Belgique). Leur objectif : partager les bonnes pratiques et réaliser des projets communs transnationaux. Parmi ceux-ci, de nombreuses actions en faveur des jeunes et de leur l’insertion professionnelle dans le milieu de l’économie sociale.

En France, la Fondation Macif contribue plus spécifiquement à la reconstruction du lien social grâce à la mise en place de dispositifs territoriaux d'insertion par l'activité économique et au développement d'une économie solidaire aux côtés d’acteurs sociaux.

1998 : L'économie sociale comme dessein

A partir de 1998, la Fondation Macif consolide ses orientations : elle veut contribuer à inscrire durablement l’économie sociale sur l’ensemble du territoire français et européen. Ses leviers d’action ? Le soutien à la création et à la consolidation d'emplois durables dans les structures de cette « autre économie ».


La Fondation Macif veut promouvoir l’économie sociale et ses principes fondateurs : une finalité d’intérêt général et non de profit, une gestion démocratique et participative ainsi qu’une primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition des revenus. Mutuelles, coopératives, associations et fondations s’inscrivent dans cette déontologie. Pour la Macif, sa fondation est ainsi « l’un des moyens dont elle dispose pour s’inscrire dans la société réelle et apporter sa contribution à la recherche de moyens propres à réduire les inégalités et à expérimenter des voies nouvelles ».

Pour cela, la Fondation Macif poursuit son action de soutien à l’emploi et aux acteurs de l’insertion et de la citoyenneté mais aussi son ouverture au champ européen, avec le Pôle Européen des Fondations de l’économie sociale (PEFONDES). De 1998 à 2003, des liens sont tissés avec les instances de l'Union Européenne. Des programmes sont également initiés avec le soutien financier de la Commission Européenne, parmi lesquels un appel à projet en faveur de l’insertion des jeunes, du développement durable et des initiatives locales. Déjà, à cette époque, la réponse à des besoins non satisfaits s’inscrit dans les priorités de la Fondation Macif. Elle le restera jusqu’à aujourd’hui…

2003: 10 ans au service de l'intérêt général

La Fondation Macif fête en 2003 ses 10 ans, une décennie au cours de laquelle elle a progressivement structuré et affirmé un mode de fonctionnement spécifique en faveur du développement de l’économie sociale.